Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > « Ce que la guerre a fait de nous » de Romano Bottinelli

« Ce que la guerre a fait de nous » de Romano Bottinelli

lundi 4 mars 2019, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

À l’attention des Anciens Appelés en Algérie, adhérents de la 4ACG.

Romano Bottinelli. Réalisateur.

Je suis le fils d’un Ancien Appelé qui de la guerre d’Algérie n’a pas dit grand chose. À quarante ans j’ai réalisé que depuis toujours le silence de mon père pesait étrangement sur mes épaules, que j’étais l’héritier d’une histoire qui ne m’avait pas été racontée.

En 2013, découvrir la 4ACG lors de l’A.G d’Eymoutiers fut pour moi une expérience bouleversante. À vos côtés la guerre dans laquelle a été embringué mon père devenait palpable.

Mais c’est bien plus qui m’a été offert en vous rencontrant. Votre refus de toucher la pension du combattant m’a impressionné par la profondeur de sa visée : tendre la main au peuple algérien et à travers cela tenter de vous réparer d’un remord, celui de n’avoir rien dit face à la barbarie dont vous avez été les témoins.

Sète, à Paris ou encore à Nant j’ai appris d’A.G en A.G à mieux comprendre ce que vous défendiez pour penser notre monde en vous définissant Contre la Guerre. Votre engagement m’a secoué et invité à reconsidérer ce qu’implique Être pour la Paix.

Aujourd’hui, je viens vers vous pour vous informer que j’ai décidé de réaliser un flm documentaire sur les adhérents de la 4ACG et pour lequel le C.A m’a donné son accord. Son titre : Ce que la guerre a fait de nous.

Écrire un flm est un travail de longue haleine qui m’occupe depuis une année déjà. Certains d’entre vous se souviennent peut-être d’un court-métrage que j’ai projeté l’an dernier lors du rassemblement de l’association dans l’Aveyron.

Grâce à ce petit flm j’ai rencontré Michèle Soulignac, une productrice qui est à mes côtés à présent et m’aide à développer mon projet.

Cette année à Dijon, je serai accompagné d’une petite équipe et je filmerai tout le long du week-end le déroulement de l’Assemblée Générale. D’avance je vous remercie d’accepter la caméra. Nous serons vigilants à ce qu’elle n’incommode pas vos échanges.

Ces images tournées en Bourgogne me seront utiles pour mes demandes de financements car c’est la prochaine étape à laquelle je me prépare.

Une fois la production en place, le tournage de ce flm pourra enfin s’organiser et je partirai à votre rencontre en sillonnant la France. J’espère à l’automne.

L’automne doit vous sembler bien lointain mais d’ici là ce que je souhaite c’est pouvoir mieux vous connaître et c’est pour cela que je m’adresse à vous dès aujourd’hui.

Mieux vous connaître c’est pour moi multiplier les rencontres afin de découvrir ce que fut pour vous la guerre d’Algérie et ce que votre adhésion à la 4ACG vous a apporté.

Certains d’entre vous ont déjà livré leur histoire dans « Guerre d’Algérie. Guerre d’Indépendance. Paroles d’humanité ». D’autres comme Rémi ont témoigné devant une caméra ou bien comme Roger Winterhalter publié un livre. Mais vous êtes nombreux et j’ai l’impression de n’avoir eu accès qu’à une partie infime des différents parcours des adhérents de l’association.

Ainsi je vous invite à prendre contact avec moi en vous assurant de la confidentialité de nos échanges.

Comment faire ? Alain Desjardin par exemple m’a envoyé par mail une petite biographie. Si certains d’entre vous n’aiment pas écrire je propose d’échanger par téléphone. On peut aussi se dire que la réunion de Dijon sera l’occasion d’échanger. Comme vous le voyez, il n’y a que des solutions !

Je vous remercie déjà de l’attention que vous avez porté à cette missive et par avance de la confiance que certains d’entre vous voudront bien m’accorder pour mener à bien cette aventure de cinéma.

Bien à vous.
Fraternellement.
Romano.

Contacts :
Téléphone : 06.62.42.93.62
mail : romanobottinelli gmail.com


Avec le soutien du CA de la 4acg