Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > Archives des projets que nous finançons > Projets 2013 > Accompagnement de femmes et de jeunes dans la création de micro-entreprises (...)

Accompagnement de femmes et de jeunes dans la création de micro-entreprises dans la région de Tizi-Ouzou

vendredi 13 décembre 2013, par Stanislas Hutin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Un partenariat entre deux associations de part et d’autre de la Méditerranée

Touiza Solidarité est une association de solidarité internationale crée en 1995 à Marseille qui œuvre pour un développement durable et partagé entre les deux rives de la Méditerranée. Sur la base d’une approche participative et concertée avec les populations locales, Touiza Solidarité souhaite contribuer à renforcer les liens d’amitié et de solidarité entre la France et les pays du Maghreb et développe des actions de coopération variées, dans les domainesde la formation des élus et cadres associatifs, de la création d’activités génératrices de revenus en zone rurale et du codéveloppement avec l’implication de la diaspora maghrébine en France

L’Association pour la Jeunesse Innovatrice et l’Environnement (AJIE) est née en 1999 à Tizi Ouzou, et a pour but de sensibiliser la population à l’environnement immédiat et de développer une économie locale solidaire et durable.

Le projet d’accompagnement de femmes et de jeunes dans la création de micro-entreprise

Carte de localisation du projet

Ce projet est porté conjointement par Touiza Solidarité et l’Association pour la Jeunesse Innovatrice et l’Environnement (AJIE) dans la Wilaya de Tizi-Ouzou, en Algérie. Il concerne particulièrement 7 communes riveraines du barrage Taksebt, représentant 130 000 habitants.

La Wilaya de Tizi-Ouzou est une région montagneuse très peuplée, qui connaît de fortes difficultés économique et sociales. Le taux de chômage est de 32% et le taux d’activité atteint à peine 28%. Avec une population rurale à 63%, l’agriculture est le secteur le plus important de la Wilaya de Tizi-Ouzou. Cependant, les ressources agricoles de cette région ne sont pas valorisées et l’agriculture n’y est pas encouragée auprès des jeunes générations. Or, le potentiel agricole et artisanal y est important. Il a besoin d’être revitalisé, notamment à travers la création de petites et moyennes entreprises spécialisées dans les productions artisanales telles que le tissage, la couture, les bijoux et la poterie.

Le programme mis en œuvre par Touiza Solidarité et l’AJIE, a pour objectif d’exploiter ce potentiel au bénéfice des populations locales, en travaillant sur deux objectifs essentiels :

- L’appui à la création d’activités génératrices de revenus

Élevage bovin

Pour cela, le projet octroie des prêts sans intérêts à des micro-entrepreneurs volontaires, privilégiant les femmes et les jeunes. Les bénéficiaires participent à hauteur de 20% au montant total de leur investissement et apportent une contribution de 5% au projet, qui alimente le Fonds Solidaire, et permet de financer par la suite d’autres projets. Le taux de remboursement est de l’ordre de 97%.

Depuis 2010, l’association 4ACG apporte son soutien financier à ce programme. 134 projets ont été financés par le fonds, principalement dans les domaines de l’agriculture (en particulier l’élevage bovin et ovin), de la transformation de produits agricoles et de l’artisanat.

- Le renforcement des capacités professionnelles des porteurs de projets et la valorisation des savoir-faire locaux

Confection de robes kabyles traditionnelles
Production artisanale de miel
Vannerie
Jeunes femmes participant à une formation en gestion

Le projet veille également à orienter, conseiller, et suivre les micro-entrepreneurs en amont et en aval de l’octroi des prêts. Les porteurs de projet bénéficient de diverses formations, à la gestion d’activités génératrices de revenus et aux métiers artisanaux et agricoles, en fonction de la nature de leurs projets. De plus, les bénéficiaires sont encouragés et formés pour créer des regroupements associatifs ou coopératifs et mutualiser ainsi leurs efforts d’investissement, de production et de commercialisation.

Visite de l’atelier d’une couturière accompagnée par le projet. Plusieurs membres de la 4ACG se sont déplacés sur le terrain en 2013.

Stanislas Hutin

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.