Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > A Taverny : un exemple d’action coordonnée de la 4 ACG

A Taverny : un exemple d’action coordonnée de la 4 ACG

vendredi 2 novembre 2012, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pierre Verbraeken , adhérent à l’association 4ACG, ancien journaliste, possède, depuis son service de 1956 à 1959 dans l’action psychologique, des documents (photos, tracts, affiches, journaux etc..) sur la propagande de l’armée française en Algérie. Pour l’anniversaire des accords d’Evian, poussé par une question de sa petite-fille, il propose une exposition à la ville de Dieppe (76)

Lors de l’exposition à Dieppe

Il y juxtapose son expérience personnelle (militaire et professionnelle) aux événements entre 1954 et 1962. Il met l’accent sur la période de 1830 à 1954 et sur deux moments forts de son séjour : le 13 mai 1958 qui a amené la 5e république ; la mort du « général » Bellounis qui pose le problème de l’engagement des Algériens, et sur l’action psychologique vécue sur le terrain avec la « compagnie des hauts-parleurs et tracts », branche du 5e bureau.

La suite ?

Michel Berthélémy, secrétaire de l’association, vient voir l’exposition à Dieppe et la propose à la médiathèque de sa ville. Celle-ci organise un mois de présentation avec, en point fort le 20 octobre 2012, un débat présidé par le maire M Boscavert, l’historien Tramor Quéméneur, M Perlés, représentant les anciens de « Alger républicain », son plus célèbre représentant Henri Alleg , auteur de « La Question » (empêché pour raisons de santé) et Mehdi Lallaoui, le cinéaste de la série « En finir avec la guerre », bien connu des 4 ACG. Une salle pleine d’une centaine de personnes, beaucoup de cheveux blancs, mais aussi une classe du lycée Jacques Prévert de Taverny.

La matinée du 20 octobre fut consacrée à une conférence débat. Ce débat, qui a duré près de trois heures, est dirigé par Pascale Deligny, directrice de la Médiathèque, organisatrice de l’événement suscité par Michel Berthélémy. Participent les anciens d’Algérie (4ACG, FNACA et associations de défense des droits de l’Homme), « cheveux blancs » face aux jeunes du lycée Jacques Prévert.

Tramor Quémeneur fit une brillante synthèse historique, Mehdi Lallaoui (quelques jours après la reconnaissance du « massacre du 17 octobre 1961 à Paris » par le Chef de l’Etat) éleva le propos sur l’avenir des deux pays proches par tant de liens. M. Perlés, représentant les anciens du journal « Alger Républicain », dont Henri Alleg , l’auteur de « La Question » souffrant, mit l’accent sur les dangers de tous les fanatismes.

Plusieurs adhérents de l’association dont Michel Betthélémy, Stanislas Hutin, mais aussi des membres de la FNACA et des Pieds Noirs ont pris la parole.

Taverny : la matinée-débat.

Ce débat éclaira pour les jeunes les situations historiques complexes, les façons de vivre et de penser de leurs grands-parents, si différentes des leurs. Les nombreuses interventions ouvrirent des pistes de réflexion, en particulier celles de plusieurs adhérents dans l’esprit de l’association préconisant la mémoire et la fraternité. Fructueuse rencontre qui démontre l’efficacité de notre réseau.

La médiathèque avait préparé une table où étaient exposés tous les ouvrages qu’elle détient sur le sujet, y compris le livre de la 4acg. elle a enrichi sa vidéothèque le coffret de DVD de Mehdi Lallaoui « En finir avec la guerre ».

Un grand merci donc aux responsables de la médiathèque, et particulièrement à la responsable Pascale Deligny.

Au départ réalisée pour répondre à un niveau personnel à une question générale, cette exposition est devenue un élément-prétexte à des rencontres à la fois pédagogiques et constructives pour « la mémoire et la fraternité ». Début novembre, l’exposition sera à la mairie de Maromme près de Rouen à côté de celle de la FNACA et là aussi un débat est prévu.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.