Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > A Paris, l’assemblée générale 2017 de la 4acg.

A Paris, l’assemblée générale 2017 de la 4acg.

jeudi 13 avril 2017, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Cette année, l’assemblée générale de la 4acg se tenait à Paris, dans le cadre sympathique d’une auberge de la jeunesse, le centre Yves Robert, pour des participants toujours jeunes d’esprit.

Comme d’habitude, après le temps convivial des retrouvailles, la soirée a été consacrée à la présentation des nouveaux adhérents, ainsi qu’à l’expression de plus anciens, car certains éprouvaient le besoin de compléter leur témoignage précédent, et d’autres n’avaient pas encore osé s’exprimer.
L’AG s’ouvre véritablement le samedi matin. Aucun élu politique sollicité n’a accepté d’intervenir, et c’est avec la présentation des activités du CA et celle des régions que nous commençons la journée.
La Charte de la Fraternisation a été amendée suite aux remarques faites lors de l’AG 2016, finalisée et proposée aux associations amies. Des voyages en Algérie sont prévus pour renforcer les liens de fraternité et de collaboration entre nos deux pays. Un groupe a réalisé un document sur la laïcité, et un groupe de réflexion sur les termes « contre la guerre » est en cours de constitution.
Le bilan d’activité des régions est riche d’interventions diverses : les témoignages dans les collèges, les lycées, et auprès de jeunes dans le cadre du service civique, les projections du film « Retour en Algérie » dans de nombreuses villes, projections suivies de discussions souvent animées, les participations à diverses manifestations contre les guerres actuelles, la présence de la 4acg dans des groupes de protestation contre des atteinte aux droits de l’homme.
Depuis cette année, la 4acg est reconnue comme association d’intérêt général.
Innovation cette année : une table ronde s’est déroulée sur les thèmes de la colonisation et de la fraternisation.
Le modérateur était Georges Morin, spécialiste du Maghreb, et les intervenants François Gèze, éditeur (La Découverte), Jean-Louis Schlegel, sociologue des religions, Bachir Hadjadj, écrivain algérien,Tramor Quemeneur, historien de la guerre d’Algérie.
Les interventions étaient de qualité, l’assistance très intéressée et ensuite le débat avec la salle a remporté un vif succès, les prises de paroles se sont enchaînées sur un rythme soutenu. De l’avis général, cette table ronde a été un succès et il est demandé de reproduire cette formule pour la prochaine AG.

Une présentation attendue, mais que l’on aurait aimée plus détaillée : celle de la réalisation et de l’évolution des projets soutenus dans les différents pays par l’association 4acg.
Et que serait une AG sans le vote du renouvellement du CA ?
Le soir, nous découvrons par une vidéo les différents lieux de mémoire à Paris, en lien avec l’Algérie. Son réalisateur Romano Bottinelli a su nous transmette tout en nuances et par des images poétiques parfois angoissantes l’ambiance, la violence, le silence de ces années de conflit.
Changement complet avec la musique et les chants algériens des jeunes de l’Auberge des Idées de Villejuif, association soutenue par la 4acg. Ces jeunes, qui lors de voyages en Algérie échangent avec leurs amis musiciens de là-bas sur leurs savoirs et leurs cultures, leurs recherches réciproques. Un répertoire dynamique et de qualité est né de ces rencontres, unanimement applaudi par l’assemblée.
La présentation du nouveau CA le dimanche matin a précédé le vote des aides pour les projets, la présentation du budget prévisionnel et du rapport d’orientation, et la clôture de l’AG.
Rendez-vous à l’AG 2018 !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.