Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Auvergne Rhône Alpes > 4acg Rhône-Alpes : la vitalité du groupe Ain-Loire-Rhône

4acg Rhône-Alpes : la vitalité du groupe Ain-Loire-Rhône

jeudi 19 décembre 2013, par Olivier Balvet

Version imprimable de cet article Version imprimable

par Georges Duray et Colette Zimmermann

En Rhône-Alpes, les rencontres sont maintenant régulières entre les membres 4ACG des départements du Rhône, de la Loire et de l’Ain. Depuis cet été, deux rencontres ont eu lieu les 27 juin et 1er octobre 2013 dans les Monts du Lyonnais. Ci après deux brefs comptes rendus relatant l’essentiel de ce qui a été partagé.

Réunion du 27 juin 2013

Retour rapide sur la dernière assemblée générale d’avril à Eymoutiers. Ont été remarqués :
- une participation plus large en 2013 qu’en 2012
- un climat relativement serein, malgré les tensions
- une confirmation des fondamentaux et le maintien du siège social à Istricou, après débats et votes
- la décision de donner voix délibérative aux ami(e)s, tant au CA qu’en assemblée générale ordinaire
- le maintien des deux collèges, adhérents et ami(e)s
- la dévolution de la fonction de Président au collège des adhérents anciens appelés
A noter deux modifications :
- le nombre d’administrateurs, qui passe de seize à douze
- l’abandon par les fondateurs de leur droit de veto

Les voyages en Algérie

Après le voyage d’avril dans la région de Mostaganem, et avant le voyage prévu à l’automne, un certain nombre d’entre nous ont participé à celui de mai. Georges Duray et Colette Zimmermann étaient de ceux-là. C’est ainsi qu’ils ont pu rédiger et envoyer à chacun des membres du groupe, un compte-rendu très détaillé, insistant au jour le jour sur les échanges émouvants et les rencontres très riches, dues parfois au hasard. Sans oublier, par la suite, d’évoquer de vive voix l’accueil chaleureux des Algériens, ajoutant des détails parfois bouleversants, porteurs d’espoir et de fraternité entre nos deux peuples.

Prévue à l’automne : une manifestation sur l’Algérie

Une rencontre sur l’Algérie est prévue à Saint Martin en Haut à l’initiative de l’Office de Tourisme des Hauts du Lyonnais en partenariat avec le Centre Social Culturel de Saint Symphorien sur Coise.
Renée et Francis Chaverot, Marie-Louise et Pierre Martin ont eu des contacts avec des élus leur proposant de présenter la 4ACG.
Des idées sont évoquées : soirée débat - film de Mehdi Lallaoui - témoignages.
Bernard Gerland et l’ensemble du groupe sont prêts à soutenir et|ou participer à cette réalisation.
Le projet est à l’étude.

Un membre de la 4acg au Festival littérature et jeunesse d’Alger

Albert Nallet a été invité, avec Claude Juin, au 16e Festival International Littérature et Jeunesse à Alger, auquel participaient également des écrivains Algériens, Turcs, Américains, Libanais et Français.

Réunion du 1er octobre 2013

Quatorze membres du groupe étaient présents, trois se sont excusés.

Le voyage de septembre en Algérie

Sept membres du groupe Ain Loire Rhône participaient à ce voyage.
Marie-Louise a été frappée par la qualité de l’écoute dans le groupe – ambiance assez exceptionnelle que les accompagnateurs (Malika, Rémi et Jacques) ont su créer, où chacun a pu prendre sa place. Moments très forts d’échanges avec des moudjahidines, mais aussi avec des gens de tout âge. De nombreuses rencontres avec les associations : elle a remarqué que, là où la 4acg avait soutenu un projet, de nombreux autres petits projets s’étaient greffés autour.
Fernand (nouvel adhérent et participant au voyage) : « depuis longtemps, je rêvais de retourner en Algérie et la 4acg l’a fait dans d’excellentes conditions. Dans le groupe, j’ai trouvé des gens formidables, tous, les uns, les autres. On a rencontré des gens aidés par la 4acg, j’ai trouvé que c’était très valable. »
Albert, quatrième voyage en Algérie mais le premier avec la 4acg, a constaté combien le peuple algérien avait souffert de la guerre. Même les jeunes parlent de la torture.

Intervention au lycée de Charlieu

Quatre membres ont témoigné devant une classe de Terminale. Micheline a parlé aux lycéens de son enfance à l’école des européens où l’enfant arabe se trouvait au fond de la classe. Elle a aussi voulu leur montrer la situation des immigrés venant en France. Elle avait 11 ans quand elle a quitté l’Algérie…

En finir avec la guerre, à Saint-Martin-en-Haut

Au cinéma « Paradiso » de Saint-Martin-en-Haut, projection du film de Mehdi Lallaoui, En finir avec la guerre. Suivi d’un échange mené par Bernard Gerland. Parallèlement, le groupe a participé à une exposition à l’Office de tourisme.

Journée de la Paix

Georges fait part de son expérience récente : il a participé le 21 septembre, dans un petit village, à la journée de la Paix. Il a trouvé intéressant de ne rien avoir à vendre. Par contre, il avait sur sa table des livres et documents qui lui ont permis d’engager le dialogue avec beaucoup de personnes.

Quelle suite donner aux trois voyages 4acg en Algérie ?

« Que fait-on de notre voyage ? ». Georges rappelle cette interpellation de Robert Siméon adressée à tous les participants. Certains proposent qu’un document à faible coût (5 ou 6 euros) soit réalisé à partir des expressions des uns et des autres, en y incluant celles des Algériens qui nous ont reçus, et qui ont probablement des choses à nous dire.
A suivre donc…

Georges Duray et Colette Zimmermann

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.