Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > 4ACG. PACA. Réunion régionale du 25 septembre 2020

4ACG. PACA. Réunion régionale du 25 septembre 2020

jeudi 8 octobre 2020, par Anne Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Voici quelques échos de la réunion 4ACG PACA du 25 septembre 2020, et si nous n’étions pas nombreux, les questions importantes ont été abordées.

L’assemblée générale 2021

Gérard aborde tout de suite le sujet de AG 2021, pourra-t-elle se tenir en présentiel ou faudra-t-il et trouver un nouveau concept et de nouveaux outils ? Devrons-nous utiliser « Zoom » pour se voir par internet après nos petites réunions « masquées » ?

Activités de la région PACA :

Jacques et Danièle nous font un compte-rendu des activités.

  • Carole et Ferhat ont terminé et produit leur film « Ne nous racontez plus d’histoire » qui est déjà programmé pour l’ouverture du Primed, festival de documentaires méditerranéens, qui aura lieu en novembre à Marseille : https://primed.tv/les-films-en-concours/categorie-memoire-de-la-mediterranee/. Le film fera l’objet d’une soirée spéciale au cinéma « Les Lumières » de Vitrolles en partenariat 4acg, ANPNPA, Amis de l’humanité…
  •  Le 16 octobre l’association Femmes solidaires Marseille, organise la présentation par la journaliste et écrivaine Mina Kaci de son dernier livre One, two, three -Algérie libre et nous parler du Hirak, de la situation actuelle en Algérie et de la place des femmes dans ce processus en partenariat avec ANPNPA, 4acg, Mrap 13, MMF Paca 13, Ancrages. Cette initiative aura lieu de 18h30 à 20h30 à la Cité des associations, 93 La Canebière
  • Le 17 octobre à Marseille aux Variétés sera organisé en commémoration du 17 octobre 1961 la projection du film de Mehdi Lalaoui : « Le silence du fleuve » documentaire sur la manifestation des Algériens à Paris, eux sans armes et avec femmes et enfants, en face le préfet Papon envoie les forces de l’ordre surarmées et décidées à faire disparaître ces « fauteurs de trouble » quitte à en jeter une centaine à la Seine ! À l’époque, Roger Frey est alors ministre de l’Intérieur et De Gaulle président.
  •  Festival des Oasis et des mondes Oasiens monté par Touiza Solidarité

Les archives de la 4acg.

Le président de la 4ACG a un fort souci des archives récoltées par les membres de la 4ACG : textes écrits et aussi enregistrements et vidéos et autres qui concernent la Guerre d’Algérie. Comment faire pour conserver, trier, valoriser ce trésor accumulé par les membres de l’association et par leurs familles ?
Femmes et guerre d’Algérie.
Une nouvelle rubrique est créée sur le site 4acg : Femmes et guerre d’Algérie. Nous souhaitons que cet onglet s’enrichisse de témoignages recueillis en France ou en Algérie, il est encore temps.
Mission de Benjamin Stora auprès de Macron
Jacques rapporte sa rencontre avec Benjamin Stora à qui il avait préalablement envoyé une série de sept points de discussions souhaités.
Benjamin Stora a pris bonne note de ces suggestions.

L’avenir de la 4ACG

Les appelés ne forment aujourd’hui plus que le tiers des adhérents et leur nombre va logiquement tendre vers zéro.
De ce fait il est urgent de faire évoluer les statuts de l’association afin que les décisions puissent être prises par l’ensemble des adhérents et non par les seuls anciens appelés et fondateurs. Il est également essentiel que les liens fort avec l’Algérie soient maintenus et qu’ils soient le ciment des membres de l’association en devenir.
Le problème sera aussi de conserver des liens construits sur des dons abondants alors qu’ils vont disparaître avec les bénéficiaires des pensions d’anciens combattants…
L’idée de se tourner vers un « OFAJ » entre France et Algérie est évoquée .

Contre la Guerre

Comment comprendre cette idée si chère aux fondateurs ?
Lecture est donnée d’une lettre ouverte de René, qui traduit si bien l’objectif qu’il faut chercher à atteindre.
…Utopie nous direz-vous, Alors soyons utopiques…

« Lettre ouverte à X.
 Pour la guerre dans certains cas ? Le début de ton propos de la semaine dernière, X, me provoque, me choque, et d’autant plus que c’est toi, il y a 7 ou 8 ans, qui m’a aidé à accepter le “contre la guerre” de l’appellation de notre association, plutôt que l’expression “pour la paix”. Les mouvements qui militent pour la paix ne sont pas toujours contre la guerre, me disais-tu très justement.
 Tout en étant idéologiquement et sentimentalement contre la guerre, pratiquement, en cas d’agressions caractérisées, tu repars en guerre ! “Faire la guerre sans l’aime”’, disait BHL en Libye, qui n’en mesurait pas les conséquences encore désastreuses.
 “Contre la guerre” devrait signifier ceci : contre le fait de tuer, contre la peine de mort en toutes circonstances, y compris en temps de guerre.
 Reste la question essentielle : comment se défendre quand on est attaqué et menacé de mort ? La guerre, comme le pacifisme de résignation, ne résout rien, la violence armée entraînant une plus grande violence. Pour un “contre la guerre” actif, qui soit autre chose qu’une déclaration de bonnes intentions, chercher à neutraliser les agresseurs sans les tuer. Un exemple facile : nos tireurs d’élite ont éliminé Mérad à Toulouse et, en janvier 2015, les frères Coulibaly, alors que d’autres manœuvres étaient possibles, comme un tir paralysant, d’engourdissement momentané. Ce qu’il est possible de faire en face de quelques tueurs, est-ce réalisable à plus grande échelle, face à une troupe, à une armée ?…
 Se défendre est une nécessité, mais par d’autres moyens, même violents (sabotage de matériel), que la violence qui tue. Maintenir, mais dans une autre optique, les services de renseignement, services de prévention des violences. Utopie : réorientation du Ministère de la Défense armée en ministère de la Défense de toute vie ».

(Pour les adhérents de l’association un compte-rendu intégral est disponible dans la partie privée, Espace adhérents, du site qui leur est réservée)

ndlr
Compte rendu original Mauricette Mazzanti

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.