Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Un éclairage inédit sur le 8 mai 1945 à Sétif.

Un éclairage inédit sur le 8 mai 1945 à Sétif.

Date de publication vendredi 17 septembre 2010

Le site Le Point.fr du 16 septembre publie les révélations des archives britanniques sur les évenements de Sétif. Pour ceux qui avaient un doute sur l’attitude provocatrice de la police française et les arrières pensées de l’armée française, il n’est plus permis.

Extrait du Point :

Pour la première fois, une plongée dans les archives britanniques permet de porter un autre regard sur un épisode capital de l’histoire franco-algérienne, point de départ du film de Rachid Bouchareb, Hors la loi, et de la polémique qui a éclaté lors du dernier Festival de Cannes : le 8 mai 1945, à Sétif, dans le Constantinois, le défilé de la victoire dégénère en émeute. Dans les jours qui suivent, l’insurrection gagne la région avant d’être durement réprimée par l’armée française. John Eric MacLean Carvell, consul général britannique à Alger, envoie de nombreux rapports à l’ambassadeur à Paris, Duff-Cooper, ainsi qu’au Foreign Office, ministère des Affaires étrangères, à Londres. Une note manuscrite du 23 mai résume ainsi « la cause de la révolte » : « Un policier français a perdu la tête. Je suis certain qu’autant de sang n’aurait pas coulé si les militaires français n’avaient pas été aussi impatients de perpétrer un massacre. » Le rapport ajoute : « La capacité administrative française a été fortement mise à l’épreuve et s’en est plutôt mal tirée. (…) Les Français ne savent pas gérer des troubles indigènes. » L’armée française étant alors mobilisée sur le théâtre européen, on apprend également que les Britanniques, comme les Américains, refuseront toute aide militaire.

Le Point.fr publie ensuite les photos du rapport intégral envoyé par le consul général du Royaume Uni à Alger.
Ce rapport est traduit et commenté plus en détail dans cet article DNA du 16/9

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.