Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Le putsch d’Alger commémoré à Nice.


Le putsch d’Alger commémoré à Nice.

Date de publication mardi 26 avril 2011

Communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme

Avec l’aval du maire Christian Estrosi, un hommage au putsch d’Alger a eu lieu à Nice

En dépit des multiples protestations provoquées par l’annonce par certaines associations proches de l’extrême droite de leur intention de célébrer le soulèvement contre la République des généraux à Alger en avril 1961, un tel rassemblement a eu lieu à Nice samedi 23 avril, dans le jardin Alsace-Lorraine, devant le monument où est gravé le nom du chef des tueurs de l’OAS Roger Degueldre “symbole de l’Algérie française".

Malgré le succès de la réunion organisée par la section de Nice de la LDH le 20 avril , avec le soutien de nombreuses associations :
Les Alternatifs, Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons, Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS, Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et leurs Amis, Association des Amis de la Démocratie, ACR, ADN, Attac, CGT, FASE, Association des Anciens Appelés en Algérie Contre la Guerre Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie Maroc et Tunisie, Grand Orient de France, LDH, MRAP, Nicea, NPA, Parti de Gauche, PCF, SUD-PTT, ADLPF,UFAL,Vie & partages,
Malgré le rassemblement de protestation qui a eu lieu sur place le 22 avril, des personnes ont pu se livrer à un éloge public de cette insurrection contre les institutions républicaines…
…Le préfet a fait mine de considérer ce rassemblement comme illégal tout en ne faisant rien pour l’empêcher.
Le maire, qui avait accepté de fermer les grilles du jardin à la demande d’élus scandalisés, les a fait rouvrir afin de permettre au rassemblement de s’y dérouler.

Cela suscite l’indignation de tous les citoyens attachés aux valeurs de la République. Ils ne comptent pas en rester là et vont poursuivre leurs efforts pour dire la vérité sur la colonisation ainsi que sur la barbarie de l’OAS qui a marqué ses derniers moments.

D’ores et déjà, la section de Nice de la Ligue des droits de l’Homme, en lien avec toutes les associations républicaines, prépare une rencontre sur le thème de la reconnaissance des réalités de cette période de notre histoire et de la réflexion sur ses conséquences aujourd’hui. Pour en finir avec la répétition des mythes et l’instrumentalisation des douleurs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.