Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Des relents de colonialisme en Nouvelle Calédonie ?




Des relents de colonialisme en Nouvelle Calédonie ?

Date de publication samedi 3 avril 2010

Nous ne pouvons rester indifferents lorsqu’un peuple subit de la part de la France une répression de type colonial, car nous connaissons les conséquences qu’une telle situation engendre….

Après la sortie de prison des syndicalistes en janvier 2010, le congrès de
l’USTKE (Union syndicale des travailleurs Kanak et des exploités) va se tenir du 8 au 10 avril 2010 à Nouméa.

Il sera en partie consacré à analyser ce que le syndicat a subi : la répression qui s’est systématisée et amplifiée depuis trois ans. Toutes ces condamnations, les militants blessés, hospitalisés, emprisonnés…

Ceux qui pensent que la situation en Nouvelle Calédonie s’apparente à bien des égards à un colonialisme larvé qui ne prend pas en compte la souffrance du peuple kanak et ses aspirations : justice sociale, respect de l’environnement et de la culture kanak, réappropriation des terres, partage des richesses, liberté syndicale, droit à la souveraineté, et fin d’un système de type colonial, peuvent envoyer des messages de solidarité à ce congrès en les adressant à : USTKE


Voir en ligne : Ceux qui souhaitent plus d’informations sur l’USTKE.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.