Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Manifestation du Collectif des familles de disparus en Algérie (...)

Manifestation du Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA)

Date de publication mercredi 3 juillet 2013

Extrait d’El Watan du 29 juin 2013

Comment le pouvoir étouffe les droits de l’homme…

Dans son rapport, le collectif dresse un tableau noir de la situation des droits de l’homme et des libertés démocratiques en Algérie. Elaboré avec d’autres organisations non gouvernementales (ONG), il conclut que le changement en Algérie n’est qu’« illusion » :

Rien ne va en Algérie. Régression des libertés publiques et syndicales, recul des droits de l’homme, omnipotence de l’Etat et de ses services de sécurité, justice injuste, non-respect de la dignité humaine et retour même de l’usage de la torture dans certains commissariats du sud du pays. C’est globalement le constat consigné par le Collectif des familles de disparus en Algérie (CNFA) dans son dernier rapport rendu public jeudi à Paris, lors d’une conférence de presse organisée au siège d’Amnesty International France. Intitulé « Le régime algérien à l’épreuve des droits de l’homme, l’illusion du changement », le rapport a été rédigé collectivement, avec l’aide de jeunes militants des droits l’homme et de nombreuses associations représentant la société civile, comme la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) et le Syndicat national des personnels de l’administration publique (Snapap), et s’appuie sur des témoignages directs et des enquêtes de terrain….

La suite de l’article d’El Watan

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.